how to create your own website for free

PROPOSITION DÉTAILLÉE

UNE VILLE INCLUSIVE ADAPTÉE AU HANDICAP

Proposition

Mener une politique active d'intégration des personnes en situation de handicap dans la ville. Vérifier et accélérer la mise en accessibilité des équipements publics, des espaces publics et des commerces. Porter une attention particulière à l'accessibilité aux transports et à la continuité des cheminements. Permettre à toute personne en situation de déficience intellectuelle et plus largement aux personnes en situation d'illettrisme ou d'alphabétisme de se repérer dans son environnement et de s'y déplacer. La mise en accessibilité, des lieux, des services, de l'information doit être universelle.

Pour quelles raisons

"Si les stéréotypes perdurent c'est parce que d'une certaine manière ils ont une utilité sociale. Ils servent à faire perdurer des formes d'inégalité qui conviennent à une partie de la société française" Pap Ndiaye, Historien.

Lutter contre toutes les formes de discriminations est un combat qui devrait concerner tous ceux, et ils sont nombreux, qui sont victimes de l’accroissement des inégalités sociales. Ce combat rend explicite la nécessité de remettre en cause le dogme de l’efficacité économique et plaide pour la construction d’une hiérarchie de valeurs différente. 

Bénéficaires

Pour toute personne en situation de handicap et en difficulté avec la langue française.

Méthodes

Beaucoup d’efforts ont été accomplis depuis des années pour adapter la ville aux handicaps physiques. Pour cette forme d’accessibilité la méthode est simple : Audit de l'existant, fixation des priorités avec les associations et travaux de mise aux normes. Ces efforts seront poursuivis dans le cadre d'une commission communale ou intercommunale d'accessibilité. Il importe aussi que la ville joue un rôle moteur, non seulement dans l'exemplarité pour ses propres bâtiments ou espaces publics mais aussi dans la promotion de l'accessibilité en direction des commerçants et propriétaires privés.
Mais nous accorderons maintenant une plus grande attention au problème de l'accessibilité à tout pour tous.
Tout d'abord autour de la lisibilité des informations qui sont transmises, que ce soit sous forme de signalétique, de communication numérique ou dans les documents administratifs. Nous veillerons donc en particulier à la traduction des informations en Facile à Lire et à Comprendre (FALC).
Un effort doit aussi être mis en œuvre dans l'accès à tous des espaces publics et notamment des instances de participation citoyenne que nous voulons mettre en place (Conseils de citoyens). Cet effort passe non seulement par l'adaptation des lieux mais aussi par la sensibilisation et la formation des acteurs, professionnels ou non, et des personnels municipaux à l'accueil de ces publics.
Concrètement chaque lieu devra se voir octroyer le Picto S3A (Symbole d'Accueil d'Accompagnement et d'Accessibilité) à la suite d'une véritable expertise des organismes vérificateurs.
Pour rappel, l’Unapei est titulaire des droits de propriété intellectuelle sur le Pictogramme S3A. Celui-ci est normalisé par l’Afnor (Association Française de NORmalisation) : Identification des services et produits accessibles à toutes les personnes présentant des difficultés de repérage spatio-temporel et d’apprentissage de la lecture.
Il indique et signale aux personnes handicapées mentales, ainsi qu’à toute personne ayant des difficultés d’apprentissage de la lecture, de compréhension ou de communication et de repérage spatio-temporel : les structures, produits, services et prestations de toutes natures qui leur sont rendus accessibles grâce à la mise en œuvre de moyens techniques, humains et organisationnels.
Ainsi, la déficience intellectuelle ne sera pas considérée comme justifiant une mise à l’écart de la vie civique.
Par ailleurs, le département s’est engagé comme département pilote en matière d'inclusion des personnes en situation de handicap (territoire 100% inclusif). Nous proposerons aux associations la mise en place d’un observatoire permettant le suivi des engagements pris sur la ville de Belfort sur les 5 axes majeurs de ce dispositif :
Axe 1 : accéder à ses droits plus facilement
Permettre l'accès au droit pour tous en langage Facile A Lire et à Comprendre (FALC). Par ailleurs, 2020 En Commun s'engage à mettre en place des services d'accès aux droits, de proximité et en lien avec nos mairies de quartier. Ceux-ci doivent être accessibles aux personnes en situation de handicap mais aussi être en capacité d'activer les mesures de solidarité qui les concernent.
Axe 2 : être accueilli et soutenu dans son parcours, de la crèche à l’université
Réserver des places en crèches pour les enfants handicapés et formation des personnels.
Adapter les écoles à l'accueil des enfants en situation de handicap au travers de notre plan d'investissement de 12 millions d'euros.
Axe 3 : accéder à un emploi et travailler comme les autres
Veiller à un accès facilité des Entreprises Adaptée (EA) ou des Etablissement et Services d'Aide par le Travail (ESAT) à la commande publique au travers d'une politique d'achats socialement responsable. Outre les bénéfices en termes d'engagement en faveur du handicap que peut apporter l’utilisation des marchés réservés ou des clauses sociales, faire travailler des EA ou des ESAT permet de répondre aux obligations d’emploi de travailleurs en situation de handicap.
Faire de la ville un employeur exemplaire :
- Dans le maintien à l'emploi de personnes en situation de handicap.
- Dans l'accès à ses propres emplois de personnes en situation de handicap en lien avec les acteurs de l'insertion (ESAT, EA, Cap Emploi, Structure d'Insertion).
- Dans l'organisation régulière de "Duoday" (un jour pour partager son quotidien avec une personne en situation de handicap).
Axe 4 : vivre chez soi et se maintenir en bonne santé
Développer l'habitat inclusif. Il s'agit pour 2020 En Commun de recenser l'offre en logements accessibles, d'établir des priorités d'accès aux personnes en situation de handicap et d'augmenter l'offre.
 
Axe 5 : être acteur dans la cité
Soutenir les associations qui œuvrent dans le champ du handicap et les associer pour :
- Encourager les associations sportives à faire une journée Handisport
- Faire une journée handisport dans les écoles
- Favoriser les pratiques artistiques
Permettre l'accès à la culture par l'information adaptée et la médiation culturelle. Veiller à l'accès aux grands évènements culturels pour les personnes en situation de handicap (FIMU, Eurockéennes,…).
Et sensibiliser le grand public à l'acceptation de la différence et notamment du Handicap ! 

Vous souhaitez réagir, nous apporter une contribution, une remarque ou une suggestion ?
Contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

© 2020 en Commun pour Belfort - Site réalisé par HABRUJE